Recherche



Histoire d'Hostun

Fermer 150 ans de Photos

Fermer Visiteurs

Fermer APPH

Fermer Boucle du Patrimoine

Fermer La Trouvaille d'Hostun

Fermer Le Prieuré

Fermer Mairie

Fermer Mort pour la France

Fermer Saint-Maurice

Les Hostun

Fermer Les Premiers Hostun

Fermer Armes et Généalogies

Fermer Camille d'Hostun

Fermer Louis Charles

Téléchargements
Liens
Armes et Généalogies - Armes et Armoiries

Chargement du fichier .pdf

Armes et Armoiries des HOSTUN

 

1.Préambule

Certains mots sont souvent confondus. Quelques définitions pour cet article :

  • Armes : c’est le dessin qui définit une famille, aujourd’hui nous dirions logo.
  • Ecu ou bouclier : c’est souvent  le support des armes.
  • Armoiries : au minimum l’écu et autour les titres, charges… de son propriétaire.
  • Héraldique : la science des armes et armoiries, leurs descriptions ou codifications.

L’usage des armes apparait vers le XIIème siècle pour reconnaître les chevaliers lors des "monstres" (revues militaires pour se faire payer) ou des combats sportifs dans les lyces, les participants sont appelés et annoncés en affichant ou en décrivant leurs blasons. Les armures commencent à être décorées ce qui conduit au mot "armes". Au début elles n’étaient pas codifiées et pouvaient changer de père en fils.

Les premières armes de France sont celles de LOUIS VIII (règne 1223-1226) fils de PHILIPPE AUGUSTE et père de SAINT-LOUIS. Les règles vont être fixées, et appliquées, d'un bout à l'autre du Royaume comme du Saint Empire. La plupart des drapeaux du monde obéissent encore à ces codes d'emploi de la couleur. La science des blasons a disparu, en France, avec la Révolution, c'est pourquoi notre pays n'a plus de blason.

2.Armes des HOSTUN

Voici d’abord la définition et la représentation moderne.

Les armes des HOSTUN sont : « de gueules à la croix engrêlée d’or »

En langage héraldique, « de gueules » signifie un fond rouge,

« La croix engrêlée » signifie que la croix est bordée de petites dents à intervalles creux et arrondis.

 

 

Voici quelques armes des HOSTUN à différentes époques :

1349 Eglise d’Hostun

Les armes les plus anciennes connues sont à la croisée d’ogives de la chapelle seigneuriale de l’église Saint-Martin à Hostun. La « fondation » (au sens création d’un fonds) de la chapelle, par Robert d’HOSTUN, date de 1349 ; l’architecture de la chapelle correspond à cette époque.

 

 

1550 Château d’Hostun

Ce blason des HOSTUN est sculpté sur le linteau d’une porte d’entrée du château d’Hostun. La date de 1550 est parfaitement lisible. Après avoir été incendié, le château fut reconstruit, à cette époque, par Pierre d’HOSTUN de CLAVEYSON. Sur le linteau voisin est sculpté le blason de CLAVEYSON.

 

 

1589  Eglise de Claveyson

Sur les fresques de l’église de Claveyson sont représentés des membres des familles HOSTUN et CLAVEYSON. Les armes des HOSTUN figurent sur l’écu et sur l’ensemble des vêtements de parade (talabar) du Seigneur d’HOSTUN.

Le blason des Claveyson est devant le groupe de femmes.

 

1694 HOSTUN de GADAGNE

Balthazar d’HOSTUN hérite, en 1601, de son grand-père maternel Guillaume de GADAGNE ; sous conditions de porter le nom et les armes de GADAGNE. Les armes des GADAGNE : «  de gueules à la croix dentelée d’or » sont très proches de celles des HOSTUN. C’est un rare cas d’alliance dont le résultat est une fusion plutôt qu’une juxtaposition. L’illustration est un jeton des Etats de Bourgogne de Gilbert de GADAGNE d’HOSTUN de 1694.

 

1710 Camille  d’HOSTUN1710 Blason Hostun au Ch Sassenage.jpg

Camille d’HOSTUN a obtenu de LOUIS XIV que le Marquisat de La Baume d’Hostun soit érigé en Duché d’Hostun. Il a fait préciser « Hostun seul ».

C’est probablement pour cette occasion qu’il a fait établir par Allard, généalogiste grenoblois, sa généalogie et redessiner son blason.

 

 

1720 Marie-Joseph d'HOSTUN1720 Marie Joseph d Hostun medaille.jpg

Marie-Joseph d’HOSTUN devient Pair de France en 1715. Cette médaille est utilisée lors de son gouvernorat de Franche-Comté.

En juin 1752 les lettres patentes royales instaurent une « Académie des Sciences, Belles-Lettres et Arts en Ville de Besançon » à l’initiative de Marie-Joseph d’HOSTUN.

 

 

1753 Armes sur une reliure

Sur un exemplaire du livre "Abassaï" de Mademoiselle de FAULQUES, la reliure a été gravée aux armes d’HOSTUN. C’est l’une des dernières utilisations, puisque ce livre est paru en 1753 et que Marie Joseph d’HOSTUN, dernier survivant de la famille, est décédé en 1755.

 

 

3.Armoiries d’HOSTUN

Les armoiries sont une représentation des armes auxquelles s’ajoutent certains titres, médailles ou charges du titulaire.

Titre de Noblesse

Les titres de noblesse se distinguent par le type de couronne placée au-dessus de l’écu. Dans nos exemples nous avons un Baron, un Duc et un Duc et Pair. De plus un Pair a ses armes entourées d’un manteau doublé d’hermine.

           Comte.jpg               

                    Baron                         Comte                        Duc                      Duc et Pair                      Manteau de Pair

Ordre de Chevalerie :

Les ordres du Roi sont : l’Ordre de Saint-Michel créé en 1469 et l’Ordre du Saint-Esprit créé en 1578, les titulaires des deux ordres sont dits « chevaliers des Ordres du Roi »

                                                                                            

    Collier de l’Ordre de Saint-Michel                                          Collier et Croix de l’Ordre du Saint-Esprit

Charges Royales :

Un Maréchal de France se distingue par ses bâtons qui se croisent derrière ses Armes :

 

 

 

 

 

 

La combinaison des éléments précédents permet de reconstituer certaines Armoiries de la Maison d’HOSTUN :

                             

              Antoine                                    Camille                                 Marie-Joseph                                 Louis-Charles

Il s’agit dans l’ordre de celles de :

Antoine (1558-1616) Baron et Chevalier des Ordres du Roi

Camille (1652-1728) Arrière petit-fils d’Antoine, Chevalier des Ordres du Roi, Maréchal de France et Duc d’Hostun (1712-1713) .

Marie-Joseph (1683-1755) Fils de Camille, dernier survivant de la Maison d’HOSTUN, Chevalier des Ordres du Roi, Duc d’Hostun (1713-1732 et 1739-1755) et Pair de France (à partir de 1715). Ces armoiries sont celles de la médaille de 1720 ci-dessus.

Louis-Charles (1716-1739) Fils de Marie-Joseph, dernier descendant de la Maison d’HOSTUN ; Duc d’Hostun et Pair de France (1732-1739). Il est mort trop jeune (23 ans) pour recevoir les Ordres du Roi qui ne s’obtiennent qu’à partir de 35 ans. A son décès son père Marie-Joseph reprendra ses titres.

 

4.Armoiries d’alliances HOSTUN CLAVEYSON :

 

Nous avons déjà évoqué l’alliance des HOSTUN avec les CLAVEYSON, Jacques d’HOSTUN a épousé Béatrix de CLAVEYSON qui hérite de son frère en 1429. A partir de ce moment les blasons des deux maisons se réunissent :

+  =

                HOSTUN                            CLAVEYSON                           HOSTUN-CLAVEYSON

Nous en avons deux exemples, le premier sur un livre, les armoiries de Charles de CLAVEYSON vers 1580, chevalier de l’Ordre de Saint-Michel ; au bas un deuxième écu porte les armes de ses parents : CLAVEYSON BAUFREMONT : 

        

Le second est un fragment du Château de CLAVEYSON dont les couleurs sont encore visibles :

       

     

 

5.Commentaires

 

En regardant attentivement, la confusion a souvent existé entre la croix « engrêlée » ou « dentelée » dès 1550 la croix apparait dentelée. Cette confusion a facilitée l’adoption des armes de GADAGNE.

 « Qui porte le moins, est le plus » selon cet adage héraldique, la simplicité d’Armes est le signe de son ancienneté. Les armes d’HOSTUN n’ont pas étaient surchargées par des alliances.

« De Gueules » est la couleur dominante des armes Occitanes.

La Croix figurait également sur les Armes d’ALBON avant qu’ils n’adoptent un  Dauphin. Elle figurait également sur les Armes des Evêques Comtes de Valence. Ce choix local se voulait probablement un signe de rassemblement de seigneuries voisines face à un ennemi commun !

Depuis la révolution, de nombreuses villes, régions… se sont approprié les armes de leurs anciens seigneurs.

 

 

 

 

 

 

 

Les sources sont accessibles par les liens hypertextes en bleu « Ctrl+clic »


Date de création : 15/01/2014 22:00
Dernière modification : 26/10/2017 11:31
Catégorie : Armes et Généalogies
Page lue 1596 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Lettres
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
20 Abonnés
Manifestations
Les Manifestations d'Aujourd'hui
sont le Patrimoine de Demain.
Journées du Patrimoine 17 18 septembre

Visites

 51012 visiteurs

 1 visiteur en ligne

^ Haut ^