Recherche



Histoire d'Hostun

Fermer 150 ans de Photos

Fermer Visiteurs

Fermer APPH

Fermer Boucle du Patrimoine

Fermer La Trouvaille d'Hostun

Fermer Le Prieuré

Fermer Mairie

Fermer Mort pour la France

Fermer Saint-Maurice

Les Hostun

Fermer Les Premiers Hostun

Fermer Armes et Généalogies

Fermer Camille d'Hostun

Fermer Louis Charles

Téléchargements
Liens
Mort pour la France - 14 18 Dossier

Fichier PDF

14-18 Les Hostunois « Mort pour la France »

 

Nous démarrons une série d’articles qui évoqueront les 26 Hostunois « Mort pour la France » au cours de la guerre 14-18.

Les articles paraitront 100 ans après les événements évoqués, ou, pour chaque soldat, 100 après son sacrifice, puis mettrons en évidence les faits marquants qui ressortent des archives propres à chaque soldat.

Nos sources, selon les disponibilités, sont principalement :

  • www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr
  • Le Monument aux Morts
  • Les Stèles des églises Saint-Martin et Saint-Maurice
  • Les Pierres Tombales, Nécropoles, Cimetières Militaires
  • Les Registres Matricules
  • Les Actes d’Etat Civil : Naissance, Mariage, Décès, Transcription des Jugements
  • L’Historique des Régiments
  • www.geoportail.gouv.fr pour situer les localités
  • Les Archives Familiales.

 

En parallèle, nous ferons ici un court résumé de la situation des combats

 

1)Front des Vosges – août 1914

Les 1ers combats se déroulent à l’Est dans l’espoir de récupérer l’Alsace et la Lorraine. Les soldats français portent encore le pantalon garance et n’ont pas de casque.

Après une première avancée et la prise de Mulhouse le 8 août, une deuxième le 17 août, les Français doivent reculer.

La journée du 28 août, à Menil-sur-Belvitte, est terrible : 598 combattants du 157RI sont inscrits dans la colonne « disparus » dont Henri PEYSSON. Des combats se déroulent pendant plusieurs jours. Le village est complètement détruit, couvert de cadavres.

 

Peysson Henri (article complet sur le site ou à la bibliothèque)

Né le 30 mars 1890 à Hostun Quartier des Perrets. Fils de Peysson Joseph et de Maria Chabert. Tué à l’ennemi le 28 août 1914 à Menil-sur-Belvitte (88). Tombe individuelle 398. Frère de Joseph.

2)Combats dans la Somme - septembre - octobre 1914

 

ASTIER Leon 30 9 1914 MaM.jpgLIOUX Henri D 31 10 1914 MdH nom.jpgMONCHAL Joseph MaM.jpgPAYRE Paul 1 10 1914 MaM.jpgPEYSSON Pierre 3 12 1915 MaM.jpg

    

Le front s’élargit de l’est vers la Somme et le Pas-de-Calais.

Après la bataille de la Marne, les troupes alliées tentent d’arrêter la course à la mer, la guerre devient une guerre de position.

Cette période, septembre-octobre 1914 est très meurtrière : 5 hostunois perdent la vie.

 

Lihons, Rosières (80), 2 villages voisins, se trouvent au cœur des combats pour la prise de la voie ferrée reliant Amiens à Reims vers les troupes de l’est.

Du 25 au 29 septembre 1914 les combats sont un échec et font de nombreux morts. Les prisonniers français sont utilisés comme «  boucliers vivants » face aux Français.

Les combats reprennent jusqu’en décembre 1914. Près de 10 000 obus tombent sur le village qui est complètement détruit. Le front coupe le village qui sera libéré en 1917 par les Britanniques.

ASTIER Léon : Né le 10 09 1982 à Hostun quartier de la Tarlinière. Fils de Joseph Astier agriculteur et de Maria Champey. Marié à Beauregard le 28 11 1912 avec Rose Pinat. Mort le 30 09 1914 à Rosières en Santerre (80). Médaille militaire à titre posthume…

PAYRE Paul : Né à Hostun le 23 01 1894. Fils de Payre Emmanuel cultivateur quartier des Bruyères et de Vignon Claudine. Tué à l’ennemi à Lihons le 01 10 1914. Son nom figure sur les monuments aux morts d’Hostun et de La Baume…

LIOUX Henri : né le 23 novembre 1881 à Bourg-de-Péage. Marié le 8 9 1907 à Alixan avec Célina Ravoux, veuf le 28 3 1909, remarié le 2 4 1910 avec Célina Delhomme. Déclaré Mort le 31 10 1914 à Lihons par jugement en 1921 ! Croix de Guerre.

 

Saint-Laurent-Blangy (62) : En octobre, après de violents combats, le front se fixe et les armées s’enterrent.

PEYSSON Pierre dit « Joseph » : Né à Hostun le 03 juillet 1876 quartier des Perrets. Fils de Joseph Peysson et de Maria Chabert. Marié avec Rosa Mottet le 06 05 1911 à Hostun. Tué le 22 10 1914 à Saint-Laurent-Blangy (62). Frère de Peysson Henri « Mort pour la France » le 28 08 1914. Médaille Militaire à titre posthume J.O. du 6 8 1922.

 

Bois des Forges à Forges-sur-Meuse (55) se trouve dans le secteur de Verdun. Des combats dès 1914.Sur la ligne de front qui restera en place jusqu’en 1918.

MONCHAL Jean dit « Joseph »  Né le 12 04 1882 à Pailharès (07). Fils de Jean Marie Monchal menuisier et de Amélie Guironnet. Marié le 13 03 1913  Hostun avec Louise Rival. Domicilié à Hostun et précédemment à Eymeux. Tué à l’ennemi le 29 10 1914 à Bois des Forges, secteur de Verdun (55) Meuse.

2)Combats dans la Somme - suite - décembre 1914

OLIVIER Etienne 17 12 1914 tombe.jpg

Dans le bulletin précédent nous avons évoqué les combats meurtriers de la Somme en septembre et octobre 1914. Un sixième hostunois décède à Lihons :

OLIVIER Etienne : Né à Valence le 7 avril 1879, fils d’Olivier Jean Frédéric cultivateur, quartier de la Chamberlière à Valence et de Maire Zoé.

Marié à Grenoble avec Ferrand Maria Emma le 8 septembre 1910.

Disparu à Lihons le 17 décembre 1914.

Plaque commémorative à Hostun et Grenoble, église Saint-Martin et Saint-Louis

Il ne figure pas sur le Monument aux Morts d'Hostun.

3) Bataille des Flandres

CLEMENT Marius 25 12 1914 MaM.jpg

Nieuport en Belgique est un lieu stratégique. Pour arrêter les Allemands dans leur marche à la mer les Alliés décident d’inonder la région en ouvrant les écluses dans la nuit du 29 au 30 octobre. Les combats sont d’une rare violence. La vie des soldats est particulièrement difficile dans la boue et les marécages. Il est impossible de construire des abris. Les Allemands reculent mais les attaques continuent jusqu’à la fin décembre.

CLEMENT Marius Né à Hostun le 31 octobre 1888. Fils de Clément Antoine agriculteur et de Pellat Marguerite. Marié à Beauregard le 26 mai 1913 avec Roux Antoinette. Naissance de Clément Aimé le 26 juin 1914, quartier de la Fournache. Tué à l’ennemi à Nieuport le 20 décembre 1914…

Les sources sont accessibles par les liens hypertextes en bleu   "Clic" ou "Ctrl+clic"


Date de création : 03/09/2014 19:48
Dernière modification : 12/01/2015 15:08
Catégorie : Mort pour la France
Page lue 930 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Lettres
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
20 Abonnés
Manifestations
Les Manifestations d'Aujourd'hui
sont le Patrimoine de Demain.
Journées du Patrimoine 17 18 septembre

Visites

 51012 visiteurs

 1 visiteur en ligne

^ Haut ^